Elton John honoré avec la collection de timbres Royal Mail

La nouvelle collection, qui comprend 12 timbres, célèbre les pochettes classiques de l’auteur-compositeur-interprète emblématique et ses performances live

La musique de Sir Elton John doit être célébrée avec un nouvel ensemble de timbres Royal Mail pour marquer les 50 ans de l’artiste dans le domaine du spectacle. L’icône de la musique britannique n’est que le deuxième artiste solo à recevoir cet honneur, après David Bowie en 2017.

Huit des nouveaux timbres Elton comportent des images de ses couvertures d’albums les plus populaires. Parmi les disques, on peut citer « Honky Chateau », avec le légendaire “Rocket Man”.

Parmi les autres albums récompensés par la collection, citons Goodbye Yellow Brick Road, connu pour ses succès tels que “Bennie And The Jets”, “Saturday Night’s Alright For Fighting” et “Candle In The Wind”.

Parmi les autres albums figurant sur les timbres figurent Caribou, le capitaine Fantastic et le cow-boy brun, fabriqué en Angleterre et des chansons de la côte ouest.

Quatre autres timbres, disponibles en mini-feuillet, commémoreront les concerts incendiaires d’Elton John. Parmi celles-ci figurent des images du Hammersmith Odeon à Londres en 1973, son spectacle désormais légendaire au Dodger Stadium de Los Angeles en 1975, le concert du Diamond Jubilee au Buckingham Palace à Londres en 2012 et sa tournée Farewell Yellow Brick Road au Madison Square Garden de New York en 2018.

Elton John a déclaré: «Dire que j’ai été surpris lorsque Royal Mail est entré en contact est un euphémisme. Jamais je ne pensais apparaître sur un timbre…! C’est merveilleux, un grand honneur. »

Philip Parker, de Royal Mail, a déclaré: «Elton est l’un des artistes solistes britanniques les plus titrés de tous les temps. Il a enregistré certaines des chansons les plus connues de l’histoire de la pop, telles que «Candle In The Wind» et «Rocket Man».

“Nos timbres émis aujourd’hui mettent en valeur certains de ses albums les plus emblématiques et célèbrent sa fantastique contribution musicale.”

Le premier timbre commémoratif a été émis pour l’exposition de l’Empire britannique en 1924, mais ils étaient rares avant 1965 lorsque Tony Benn, alors ministre des Postes, a publié de nouveaux critères pour déterminer ce qui pouvait figurer sur les timbres. Depuis lors, six à neuf séries de timbres commémoratifs ont été émises chaque année, mais peu de personnes, à l’exception de celles célébrant des membres de la famille royale ou des succès sportifs britanniques, représentent des personnes vivantes.