James Brown « Live At Home With His Bad Self » en octobre

Le célèbre concert de James Brown à Augusta en Géorgie, marquera son 50ème anniversaire avec la première parution d’un show explosif et 100% inédit du Parrain de la Soul, le premier concert complet le 25 octobre.

« Live at Home With Bad Self » sera disponible sur CD, Vinyle et sur le digital en souvenir du concert du Parrain de la Soul à l’Auditorium Bell à Augusta le 1er octobre 1969.

Le son du concert a été récemment mixé pour la sortie de l’album, qui comprend sept représentations qui n’ont jamais été publiées.

Le concert a été enregistré avec l’intention de faire un album live, qui devait ensuite d’un album de vacances à la fin de l’année, son album commémorait son retour aux racines sudistes de M. Brown.

Il a presenté un groupe avec son joueur de saxophone Maceo Parker et pas moins de trois batteurs, son frère Melvin, Jabo Starks et Clyde Stubblefield. Mais le groupe se dissoudra peu de temps àprès le concert et la légende de la Soul réunira un nouveau groupe avec le jeune bassiste émergent William Bootsy Collins.

Ce nouveau groupe enregistra le mythique « Sex Machine » et, alors que cet emblème gravissait les palmarès sans album derrière lui, Brown rangea la sortie de « Live At Home » et a plutôt créé le double album Sex Machine.

Sorti en septembre 1970, le film comprenait une version du succès de presque 11 minutes et et des extraits du show à Augusta.

Cinquante ans plus tard « Live At Home With His Bad Self » est ce que James Brown avait planifié pour la première fois…

Il a récemment été mixé à partir de la multi-piste analogique originale de Peter A. Barker, qui a mixé avec Jeff Beck, Bonnie Raitt, Babyface et d’autres.

Pour la première fois les versions brutes de « Lowdown Popcorn », « Spinning Wheel » « Give it Up Or Turnit A Loose » et « World » présentes sous la forme de prises studio accompagnées de faux applaudissements sur l’album « Sex Machine ». De même « There Was A Time » et « Mother Popcorn » sont ici présentées dans des versions longues inédites.

Tracklisting

  1. Say It Loud – I’m Black and I’m Proud
    2. James Brown Thanks and Introduction to “World”*
    3. World*
    4. Stage Dialogue*
    5. Lowdown Popcorn*
    6. Spinning Wheel*
    7. If I Ruled The World
    8. Kansas City*
    9. Introduction to Startime
    10. I Don’t Want Nobody To Give Me Nothing (Open Up the Door I’ll Get It Myself)
    11. I Got The Feelin’*/Licking Stick-Licking Stick
    12. Try Me*
    13. There Was A Time **
    14. Give It Up Or Turnit A Loose*
    15. It’s A Man’s Man’s Man’s World
    16. Please, Please, Please
    17. I Can’t Stand Myself (When You Touch Me)
    18. Mother Popcorn **