George Benson2018-02-21T14:08:31+00:00
george benson crooner artiste

Naissance : 22 Mars 1943

Guitariste, chanteur, compositeur

Le site officiel de l’artiste

Biographie

Jeune musicien talentueux, George Benson enregistre ses premiers titres alors qu’il n’est encore qu’un enfant (sous le pseudonyme « Little George Bensons »), son premier album, lui, verra le jour en 1964 alors qu’il est âgé de 21 ans.

En 1965, Benson entame une carrière solo, et le talent du jeune lion est remarqué par le déjà grand jazzman Miles Davis, qui fera appel à ses talents sur l’album Miles in the Sky (1967).

C’est à partir de 1976 que la carrière de George Benson connaitra une envolée fulgurante, avec la sortie de son album Breezin’ qui sera couronné de 3 Grammy Awards, dont celui (très convoité) de disque de l’année.

Très polyvalent dans sa démarche artistique, George Benson a toujours eu un faible pour le jazz et une tendance à être Crooner. Il connaîtra la notoriété mondiale avec les rythmes funky de son fameux « Give me the night », mais déjà dans ce titre (arrangé par le grand Quincy Jones) se révèle le grand Félin ! Pour sa seule et magnifique interprétation, en anglais, de « La Mer » de Charles Trenet (« Beyond the Sea »), Georges s’avère être un magnifique Crooner dans la plus pure tradition, d’autant plus qu’il est accompagné par le grand orchestre de Count Basie (l’album s’intitule « 20 / 20 » Warner Music).

Depuis 2006, George Benson n’a cessé de s’entourer d’artistes talentueux. Notons par exemple sa collaboration avec Al Jarreau sur l’album « Givin’ It Up », ou encore les grands Crooners de l’Histoire que sont Frank Sinatra, Tony Bennett, Stevie Wonder et la « Queen of Soul » Aretha Franklin.

George Benson remportera en 2009 la plus haute récompense américaine décernée à un jazzman : la NEA Jazz Master.

La passion du jazzman le conduira en 2013, à enregistrer l’un des plus beaux albums de reprises de jazz : Inspiration (A Tribute to Nat King Cole), véritable ode au célèbre Crooner, dont l’interprétation (grâce à des orchestrations d’une qualité incroyable) invite l’auditeur néophyte à confondre entre Nat King Cole et son disciple.

Le cd à écouter… « 20/20 » Georges Benson Warner

Discographie

1964 : The New Boss Guitar
1965 : It’s Uptown, With The George Benson Quartet
1966 : The George Benson Cookbook
1968 : Shape of Things To Come
1968 : Giblet Gravy
1968 : Goodies
1969 : I Got a Woman and Some Blues
1969 : Tell It Like It Is
1969 : The Other Side of Abbey Road
1971 : Beyond the Blue Horizon
1971 : White Rabbit
1973 : Body Talk
1973 : Witchcraft
1974 : Bad Benson
1975 : Good King Bad
1976 : Benson and Farrell With Joe Farrell
1976 : Breezin’
1977 : In Flight
1979 : Livin’ Inside Your Love
1980 : Give Me The Night
1983 : In Your Eyes
1984 : 20/20
1986 : While the City Sleeps
1987 : Collaboration
1988 : Twice the Love
1989 : Tenderly
1990 : Big Boss Band
1993 : Love Remembers
1996 : That’s Right
1998 : Standing Together
2000 : Absolute Benson
2003 : Irreplaceable
2006 : Givin’ It Up
2009 : Songs and Stories
2011 : Guitar Man
2013 : Inspiration (A Tribute to Nat King Cole)

1975 : In Concert – Carnegie Hall
1978 : Weekend in L.A.
2000 : Round Midnight
2005 : Best of George Benson Live (2000)
2007 : Live From Montreux (1986)

Flowers in Chania
close-link
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies. OK