Le retour d’une véritable « culture Pub » sur nos antennes de radio

La présente déclaration, faite sur l’antenne de Crooner radio par Jean-Luc Chétrit, directeur général de l’union des marques (ex UDA union des annonceurs), est une sorte de manifeste pour l’élégance et la créativité de la nouvelle publicité à la radio. Comme si les annonceurs eux-mêmes, les marques, souhaitaient être mises en valeur sur le média de manière plus douce, plus créative…

Cela fait maintenant plusieurs années que l’on entend dire les mêmes reproches autour de nous, nous les professionnels de la radio et vous les auditeurs : « Ah, toi qui travaille à la radio, saches que je ne l’écoute plus car j’en ai assez des tunnels de pubs », ou encore « Si France Inter se met à la pub, j’arrête d’écouter »…ou encore plus récemment « Ce qu’il y a de bien avec Crooner Radio c’est qu’il n’y a pas encore trop de pub…bref la pub de masse à la radio agace et nous le savons tous…et dorénavant beaucoup d’auditeurs, via le podcast et les playlists musicales qui fleurissent un peu partout se font eux même leur propre programme, sans pub. Et puis il y a ce bon vieux sentiment d’ubiquité que nous avons tous, l’amour de la vraie radio, celle qui vous offre véritable univers, une nouvelle perspective, un point de vue…alors la publicité radio doit se réinventer pour atteindre « le nouvel âge ».

L’union des marques et son Président Franck Gervais ainsi que son directeur général Jean-Luc Chétrit ont pour mission, entre autres, de précéder la tendance, et d’aider les annonceurs à définir l’avenir en matière de communication publicitaire. Et grande fut ma surprise, moi l’ex animateur-producteur de France Inter, n’ayant jamais connu les écrans du pub, de constater que mes idées de communication sur Crooner Radio, à savoir y amener des annonceurs « haut de gamme » au travers d’une communication « ciselée », fabriquée en interne, racontant l’histoire des marques, emportaient leur enthousiasme et leur suffrage. C’est ainsi qu’un laboratoire de création publicitaire a été créé par l’UDM avec la collaboration du communiquant Frank Tapiro afin d’inciter les agences publicitaires à faire évoluer leurs campagnes radio en ce sens. Et parmi les futurs membres du jury radio du labo UDM, Crooner radio, représenté par son fondateur Jean-Baptiste TUZET, ex animateur et producteur de France Inter, oreille exigeante…

Un nouvel espoir pour la communication s’annonce donc, un effort indispensable de la part du métier et de nouvelles perspectives. C’est ainsi que nous sommes fiers d’avoir fait notre première série de « podcasts », avant l’heure, en 2012 pour le célèbre malletier ST.DUPONT en racontant l’histoire de ses briquets, de ses stylos et de ses bagages et ce depuis Napoléon III, dans un esprit de récit illustré « brand content ».

Souhaitons donc une bonne route à l’Union des Marques et à son laboratoire de communication public