• Yvette Horner

Yvette Horner est décédée à l’âge de 95 ans

Un grand verre de porto pour la reine de l’accordéon Yvette Horner

Yvette Horner nous a quitté lundi 11 juin à l’âge de 95 ans, et à l’heure ou toute la presse vous raconte qu’elle était la reine du piano à bretelle, l’amie de Jean Paul Gaultier qui lui avait donné un look branché kitch, à l’heure où tout le monde parle d’Yvette Horner, la reine du tour de France. Je m’en vais vous raconter la même chose mais de manière un peu plus pratique, avec une pointe de vécu : ces dernières années Yvette Horner était dans une maison de repos, ayant dû quitter sa maison de marne la Coquettes, en belle banlieue parisienne et quand un camarade musicien se décidait à venir la visiter, elle était heureuse…

Ma visite à moi, à Yvette, remonte à une bonne quinzaine d’années dans la maison de Marnes la Coquette, non loin de celle de Johnny Hallyday.

Nous étions deux avec un camarade de Radio France, curieux de découvrir ce fameux jardin kitch dont on nous avais parlé avec un puits, des nains de jardin, et nous voici dans une belle maison bourgeoise, nous n’avons pas pu voir le lit d’Yvette, en forme d’accordéon, un peu comme la propriété d’Elvis Presley à Graceland ou tout était en forme de guitare…

Et voici qu’ Yvette Horner arrive pour l’interview, elle avait même consenti à sortir son accordéon de concert énorme, pour nous jouer de la musique classique…elle nous avais même expliqué à mon copain et moi, que pour le tour de France, elle s’était fait fabriquer un corset car l’accordéon pesait énormément lourd et elle devait tenir en équilibre sur la camionnette publicitaire alors elle était corsetée, comme rivetée à l’engin, comme une figurine que l’on promène…quelle époque… et puis la reconnaissance, les expériences, le milieu gay qui la plébiscite … quelle incroyable aventure pour cette enfant.

Elève de piano des hautes Pyrénées … Yvette est sympa on est ravis, et puis voilà qu’elle nous offre à boire, on passe du salon dans sa grande cuisine, et là elle appelle sa bonne, une sympathique et corpulente dame, qui sort une bouteille de porto…et là, Yvette lui dit un truc du genre, non Simone, pas une bouteille entamée, une neuve…et voici que Simone s’exécute en prenant dans le fond du placard une bouteille neuve de porto et voici que simone nous sert deux énormes verres de porto…et nous voici à les boire en écoutant Yvette nous parler of interview, c’est un lundi matin, nous sommes en guoguette à Marnes la coquette, on est heureux, et voici qu’Yvette nous propose de reprendre un verre et hop, allez, deux autres grands verres de porto…résultat, nous sommes repartis dans le jardin d’Yvette en titubant, comme deux anes, et du coup les nains de jardin et le puits nous faisaient un pied de nez…et je suis sûr que notre hôte malicieuse, devait s’amuser, en compagnie de son employée de maison, à nous voir repartir, les journalistes de Radio France…je n’oublierai jamais cette matinée sympathique…chapeau bas Yvette Horner…vous étes une grande dame et l’ancien élève de la radio publique un peu snob vous salue bien bas…

Podcast – Minute Crooner Attitude – Yvette Horner

By |2018-06-12T15:46:31+00:00juin 12th, 2018|

About the Author:

Flowers in Chania
close-link
Ce site utilise des cookies et des services de tiers. J'accepte