• prince harry meghan markle

Le prince Harry et Meghan Markle sur les traces du prince Albert et de Grace Kelly

Le mariage cinématographique du prince Harry et de Meghan Markle

Demain, à la chapelle Saint-George au château de Windsor aura lieu le mariage du prince Harry et de Meghan Markle, avec une mise en scène et un dress-code digne d’un grand film romantique :  pour les dames les chaussures devront être « fermées » et le talon de 12 cm vivement déconseillé ainsi que les couleurs criardes. La jupe courte sera prohibée ainsi que le décolleté, et le chapeau sera obligatoire. La coordination entre le sac à main, la robe et le chapeau sera de mise. Côté messieurs, ceux qui ont droit au port de l’uniforme devront le porter. Le costume de ville ou la jaquette bienvenus, avec un seul bouton de fermeture sur la veste et ce jusqu’à 18h. Détail amusant et très anglais : le pantalon à carreaux est autorisé ! Après 18h, le smoking est indispensable et le nœud papillon devra être correctement noué, sur la base d’une cravate en prohibant vigoureusement la formule avec élastique qui vous ferait définitivement passer pour un garçon serveur entrain de faire un « extra ».  Le Prince épousera ainsi la belle roturière américaine, pour la plus grande joie de millions de téléspectateurs du monde entier et les Français ne seront pas les derniers !

A l’heure où la presse française critique la Maire de Puteaux pour avoir fait construire un parc de jeu pour enfants séparant les « petites princesses roses » des « petits chevaliers bleus », à l’heure où certains imitateurs de radio plaisantent sur un agresseur terroriste attaquant les parisiens avec un couteau, à l’heure où l’Amérique des démunis ne fait plus rêver, à l’heure où l’Europe se mord les doigts sans le montrer, pour tant d’ingérence, de laxisme et de faux procès, il faut le reconnaître sans polémiquer:  la société que nous avons souhaité n’est plus vraiment celle que nous avions rêvé.

Alors, pour oublier toute cette misère, il y a le mariage du Prince Harry avec l’intrigante américaine Meghan Markle …une oasis de glamour sur fond de nostalgie royale qui fait de nous des lecteurs potentiels de la revue Point de Vue Images, dont l’actuel succès n’a d’égal que son cheminement discret.

Fille d’un directeur de la photo américain et d’une maquilleuse de cinéma, Meghan Markle n’est pas Sissi Impératrice, mais une actrice aux précédents amoureux et de son côté Harry ne sort pas, lui non plus, d’un roman Élisabéthain.

Nous sommes cependant heureux de voir les clichés et les rebondissements de cette royale union car ce mariage nous renvoie à l’idée d’une société européenne ancienne, au passé glorieux qui épouserait le nouveau monde, celui qu’on voulait, avec le divorce éclair, la liberté des mœurs, l’égalité homme-femme, une ouverture religieuse et raciale digne de nos démocraties, du travail pour tous et la sécurité de l’emploi…loin des Rois maudits et des dictatures, loin des Talibans et des fous d’Allah…

Aujourd’hui l’Amérique ne fait plus rêver avec Marylin et les chromes automobiles, l’Europe peine avec un marché de gros soucis communs, et la télévision populaire est désolante de grossièretés, d’actualités sombres répétées et nous renvoie à ce que nous sommes…alors il y a pour nous consoler une belle mélodie de Crooner et il y a les mariages princiers…

Qu’à cela ne tienne, souhaitons tout le bonheur au Prince Rainier et à sa belle Grace Kelly, au Prince Harry et à sa jolie actrice, oublions lâchement les problèmes syriens et allons jouer et retrouver notre âme d’enfant dans le parc des chevaliers et des princesses de la rue Paul Bert à Puteaux et regardons le mariage Princier à la télé. Pour nous mettre en condition, rien de mieux que d’aller sur Google chercher la retransmission du mariage du Prince Albert et de Grace Kelly, commenté par Léon Zitrone !

By |2018-05-18T21:21:37+00:00mai 18th, 2018|

About the Author:

Rédacteur
Flowers in Chania
close-link
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies. OK