Un dernier Merci en public (Vidéo) pour Johnny Hallyday la grande voix française

La star du rock Johnny Hallyday est décédée ce matin à l’âge de 74 ans.

Johnny Hallyday est parti rejoindre Gainsbourg, Elvis et Sinatra sous la voûte étoilée des super grands artistes populaires.

C’était à la Seine Musicale, Johnny était accompagné de ses deux vieux copains Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, dans le cadre de leur tournée des « Vieilles Canailles ». Valéry Zeitoun, le producteur avait tenu à inviter Jean-Baptiste Tuzet, fondateur de Crooner Radio pour parler des grands Crooners à Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc.

Le dernier merci en public à Johnny Hallyday (Video)

« Au nom de mes camarades de la presse, nous souhaitions vous dire « Merci », à vous Johnny, pour tous les rêves que vous nous apportez depuis tant d’années… ». Le ton était donné, c’était en juin dernier, et l’ex-animateur de France inter d’enchaîner « Et vous Johnny, parlez-nous un peu de ces héros américains qui vous ont tant fait rêver : Elvis, Sinatra ? quels sont-ils ? » Le ton était donné : Johnny était heureux qu’on le remercie et qu’on lui parle de belles musiques et d’artistes plutôt que de le questionner sur sa maladie….

C’est alors qu’une surenchère amicale de souvenirs autour d’Elvis, Sinatra, Tom Jones, Tonny Bennett…toutes les grandes idoles de notre « Rat pack » à la Française ont éveillé humour et souvenirs…nous étions heureux, car la sale maladie était désormais écartée du sujet de prédilection favori de la presse à ce moment…nous étions dans la musique…

La musique, la scène, c’était la vie de Johnny Hallyday, alias Jean-Philippe Smet, fils de saltimbanques.

Quand il a commencé à émerger, dans la fin des années 50, l’ancienne garde du showbiz français le prenait pour un fantaisiste, comme on témoigne l’auteur Pierre Delanoé : « Quand Johnny Hallyday est entré dans mon bureau, avec sa veste à franges et sa guitare dans le dos, il a voulu me chanter un standard du rock américain et je lui ai conseillé de travailler un répertoire plus personnel…quelques mois plus tard, j’ai vu sa carrière se lancer avec « Laisse les filles » ou des adaptations de succès rock en roll américain…et puis un soir, avec Gilbert Bécaud, qui était une grande star à l’époque, nous avons accepté qu’il nous accompagne en virée, après concert du côté de Juan les Pins : c’était extraordinaire de voir que même si le garçon était timide, en notre présence, sa présence charismatique, déjà, faisait qu’on passait une meilleure soirée avec lui…c’est là que j’ai compris que ce type irait loin… » (Pierre Delanoé).

En juin dernier, lors de ce remerciement public, nous avons été touchés par le regard bleu, doux et bienveillant, de ce tigre touché par tant de balles, calme comme un roi, à l’écoute et tellement humble en pensant aux grandes stars de l’Entertainment américain qu’il aimait tant.

Cette émission que nous vous proposons aujourd’hui est un trésor, car elle révèle la culture de Johnny et de ces amis, spécialement destinée à ces grands « Crooners » américains qui les ont fait rêver et c’est ainsi qu’à l’image de Sinatra, Dean Martin et Sammy Davis Junior, les trois compères avaient décidé de faire une dernière grande tournée, pour redonner du courage à celui des leurs qui avait du mal dans son corps et dans son cœur.

Oui, Johnny, vous avez réussi votre vie, vous méritez votre nom de « Johnny Hallyday ». Oui, vous auriez pu être une grande star américaine internationale, vous en aviez le panache et le talent.

La France et la Belgique vous pleurent, mais également bien loin d’ici, comme en témoigne magnifiquement le récent film à succès « L’ascension » dans lequel un jeune Sherpa tibétain collectionne les tee-shirts de Johnny Hallyday …

Pour Crooner Radio, beaucoup d’émotion et un regret : Michel Drucker nous le dit souvent sur notre antenne : « Johnny est un grand Crooner et un jour, il enregistrera un album de Crooner… ». Nous n’en étions pas si loin et la tournée Rat Pack en était l’un des prémices.

Merci Johnny pour tant de rêves, nous n’aurons pas pu réaliser celui-là.

Le podcast de l’interview de Johnny Hallyday

Vos commentaires

2017-12-12T13:51:53+00:00 décembre 6th, 2017|Categories: Artistes, Chanteur, Personnalités|Tags: |

About the Author:

Animateur, chroniqueur et auteur du livre « Crooners » Jean-Baptiste TUZET la voix de France Inter est aujourd’hui le fondateur de Crooner Radio.