Découvrez le succès mondial de Richard Orlinski

Découvrez le succès mondial de Richard Orlinski

Jon One, Seth, Julien Marinetti et ses Koalas, Richard Orlinski et ses crocodiles …

Richard Orlinski inaugurait jeudi dernier, 68 rue du Faubourg Saint Honoré, en face du Palais de l’Elysée et non loin de chez « Louboutin » ou Sotheby’s, une galerie à son nom, entièrement dédiée à l’artiste. Une galerie d’art contemporain en partenariat avec Robert Bartoux qui, avec d’autres galeristes tels que « Opéra Galerie », réunissent des artistes chatoyants à l’inventivité souvent joyeuses et aux œuvres hyper finies qui font le bonheur des nouvelles fortunes et des anciennes qui renouvellent leur décoration.

Orlinski est de ceux-là et comme beaucoup de ceux-là, il suscite beaucoup de jalousies au regard de son succès, désormais international. Au chapitre de ses coups de théâtre : une exposition éphémère dans la neige des sommets de Mégève, au milieu des pistes, avec ses animaux géants, gorilles et loups multicolores en résine, mesurant parfois plusieurs mètres de haut et suscitant la curiosité des riches étrangers venus skier dans le triangle d’or Français. Autre coup de théâtre, déstabilisant l’establishment de l’art contemporain : l’exposition éphémère de ses gorilles dans les émissions populaires de TFI en prime time…pour les jaloux et les détracteurs, c’est sûr, tout cela est éphémère et pas sérieux …

Damien Hirst, depuis son requin dans le formol à 13 millions d’euros a récemment fait à Venise une incroyable exposition de trésors marins ressuscités d’un naufrage avec, entre autres des bustes de femmes Egyptiennes portant le piercing !

Orlinsky n’organise pas encore de pêche au trésor mais sa gentillesse et son sens de l’écoute, quand on le croise, nous laisse penser que son récent livre autobiographique « Pourquoi j’ai cassé les codes » paru chez Michel Laffont, doit être sincère. De PPDA à Laurent Baffie, ils sont venus nombreux, l’autre soir, le soutenir. Parmi tous ceux-là, un ami de longue date : Bernard Montiel, le plus sympa des animateurs TV, que certains se plaisent à railler avec son vidéo gag et que d’autres aiment à rejoindre, l’été, dans son bassin d’Arcachon adoré.

Bernard fait partie des gens, dans l’ombre, qui ont aidé Orlinski à se faire connaître. Une occasion de vous rappeler que dans le top 50 des artistes qui vendent le plus, Orlinski est bien classé. Crooner radio n’a rien contre les gens qui réussissent et c’est prochainement, à l’occasion de l’inauguration d’un hotel parisien décoré par Richard Orlinsky que nous interviewerons ce dernier pour savoir ce que ses animaux multicolores ont dans leur jolie ventre.

Grace à l’artiste « Happy Art » Lysa Sarkis, notre station est désormais présente dans ces galeries new style ou l’on trouve la fine fleur du street Art et des nouveaux artistes sculpteurs et peintres, souvent les deux, qui montent.

Réécouter notre Grand Hotel sur l’Art à la Galerie Bartoux

Vos commentaires

2017-11-28T11:58:26+00:00 novembre 28th, 2017|Categories: Art de vivre, Artistes, Peintre, Personnalités|Tags: , , , |

About the Author:

Animateur, chroniqueur et auteur du livre « Crooners » Jean-Baptiste TUZET la voix de France Inter est aujourd’hui le fondateur de Crooner Radio.